< Retour News

DOCS
Le Rapport Eurlings (3/12/05)
(Téléchargement - pdf - 196 Ko)

ARCHIVES

25 janvier 2007
"Zweite Halbzeit" im Europaparlament


13 novembre 2006
Conférence de Presse sur l'avenir du traité constitutionnel.


Octobre 2006
Interview de Lydie Polfer sur la Constitution Européenne au journal Lëtzebuzerger

8 avril 2005

Extrait d'un communiqué
de Lydie Polfer
sur la Constitution Européenne

11 janvier 2005
Un "Oui" de conviction
à la Constitution Européenne
"

18 novembre 2004
Commision Barroso

27 octobre 2004
Communiqué de Presse sur le report de l'investiture de la Commission Barroso.

15 décembre 2004
NÉGOCIATIONS D'ADHÉSION
AVEC LA TURQUIE
Communiqué de Presse
de Lydie Polfer
sur le rapport "Eurlings"

>
 
ARCHIVES
Négociations d'adhésion de la Turquie :
oui
au rapport "Eurlings"

La députée européenne Lydie Polfer a voté pour le rapport "Eurlings" (PPE-DE, Pays-Bas), préconisant l'ouverture de négociations d'adhésion avec la Turquie sous certaines conditions. Ce rapport a été adopté ce mercredi 15 décembre par le Parlement Européen par 407 voix pour, 262 voix contre et 29 abstentions. Il s'agissait d'un vote secret, demandé par les députés conservateurs. Mme Polfer partage l'hostilité de son groupe ADLE à un scrutin secret sur un sujet politique aussi brûlant car battant en brèche le principe de la transparence et de la responsabilité politique des parlementaires. L'eurodéputée libérale se rallie aux vues du rapport "Eurlings" constatant que la Turquie, associée depuis 1963 à l'Europe, a certes fait des progrès considérables dans l'adaptation de sa législation aux normes européennes, mais qu'il subsiste un retard en matière de droits de l'Homme. De plus des problèmes demeurent concernant les droits des minorités, les droits syndicaux, le rôle de l'armée, Chypre et les relations avec l'Arménie. Ainsi les négociations qui vont sans doute débuter au cours de 2005 et s'étendre sur une dizaine d'années, doivent Étre consacrées au plein respect des critères politiques. Il s'agit selon Mme Polfer d'un processus ouvert au cours duquel la Turquie devra poursuivre les réformes entamées et démontrer qu'elle a les capacités de devenir membre à part entière de l'UE. Si la Turquie sait relever ce défi, l'Europe toute entière y gagnera.

15 décembre 2004